RETOUR


Guide Fooding 2019. palmarès féminin et multiculturel

par webmaster le 09-11-2018

Guide Fooding 2019 : un palmarès féminin et multiculturel

Restauration - vendredi 9 novembre 2018 09:32 - L'hôtellerie - restauration

PARIS (75) Le guide est sorti en kiosques et librairies le 8 novembre. L'occasion de lever le voile sur sa sélection de 800 restaurants et son palmarès.



Guide Fooding 2019
Guide Fooding 2019



Après un cru 2018 audacieux et régionaliste, l’édition 2019 s’annonce féminine, jeune et multiculturelle. En effet, parmi les quinze tables du palmarès, beaucoup de femmes, de trentenaires et de multiples nationalités : la Française Amélie Darvas et l’Italo-Brésilienne Gaby Benicio du restaurant Aponem (à Vailhan, dans Hérault) remportent le prix de la meilleure table ex-aequo avec le Franco-Américain Robert Compagnon et la Taïwanaise Jessica Yang, duo de Rigmarole, à Paris, les sœurs franco-philippines Tatiana et Katia Levha, des restaurants Servan, Café Panache et Double Dragon, reçoivent le Fooding d’honneur, Léa Fleuriot, la jeune chef du bistrot Cadoret, le Fooding d’amour ex æquo, les Canadiennes Laura Vidal et Julia Mitton et l’Anglais Harry Cummins décrochent le titre de meilleur sophistroquet ex-æquo pour La Mercerie à Marseille. Ces chefs ont en commun 'la passion du produit, [ils] sont perfectionnistes et très créatifs. Ce qui les lie, c’est la sincérité. Leurs restaurants sont la prolongation de leur personnalité, explique Alexandre Cammas à l’AFP. La dynamique régionale lancée l’année dernière se confirme : presque la moitié des tables primées sont situées en dehors de l’Île-de-France.

 

Défendre le bon et dire du bien

Fidèle à sa devise ‘le goût de l’époque’, l’édition 2019 s’attache à mettre en avant 800 tables dites ‘de genre’ dans toute la France, dénichées par une équipe d’enquêteurs ayant arpenté pendant l’année Paris et les régions : “Dans ce guide, nous ne parlerons que du bon et ne dirons que du bien”, appuie l’édito. En préambule, la partie magazine dresse une liste des néologismes inventés pour désigner les nouvelles tendances de l’année : terroirisme, rétrofoodisme, organibalisme ou encore panifétichisme. Plusieurs suppléments complètent le guide : Chambres de style, Bars d’auteur, Chouchous de Bruxelles et aussi, dans la version premium, Le Petit Suisse illustré des meilleures tables de Genève à Zurich.

Édition classique : 9,90 € en kiosque
Édition premium : 12,90 € en librairie


#fooding #AlexandreCammas


Julie Gerbet
Le palmarès